Manon surfeuse, girlboss et créatrice du site Allons Rider

Rencontre avec Manon, surfeuse, girlboss et créatrice du site Allons Rider !

Aujourd’hui je vous présente Manon, surfeuse, girlboss et créatrice du site Allons Rider dont j’avais déjà un peu parlé sur le blog dans mon article les comptes Instagram de rideuses à suivre. Cette jeune entrepreneuse a décidé de quitter le Nord il y a quelques années pour vivre de sa passion, le Surf. Elle a ainsi développé un site web sur la glisse, Allons Rider. Un site qui veut casser les codes, parler de vraie glisse auprès des filles et mettre en valeur leurs talents de surfeuses plutôt que leurs atouts physiques  Une fille engagée qui compte bien continuer de montrer que celles qui rident, ne se résument pas à une paire de fesse sur un papier glacé !

 

Rencontre Manon, surfeuse, girlboss et créatrice du site Allons Rider

Hello Manon , peux-tu te présenter ? 

Hello Laure, je m’appelle Manon alias @allonsrider, j’ai 24 ans et je vis à Biarritz dans le Sud-Ouest. 

En plus de gérer mon site, je suis modèle et directrice artistique en freelance. J’ai fait une licence en journalisme et puis les cours de géopolitique de l’histoire m’ont lassée alors je me suis lancée dans des tutoriels photoshop pendant mes cours. Et c’est grâce à ça que j’ai pu intégrer un master de direction artistique dans la pub dans une bonne école de commerce. J’ai ensuite bosser quelques temps au siège monde de Volcom et de Roxy et aujourd’hui je suis à mon compte

 

As-tu toujours été sportive?

Oh oui ! Le sport et moi c’est une longue histoire d’amour. J’ai un peu tout essayé… mes pauvres parents ! Du patinage artistique, à la boxe en passant par la moto cross… J’étais super curieuse, je voulais tout tester. Il n’y a que la gymnastique qui a duré 8 ans. 

Pratiques-tu d’autres sports de glisse et d’autres sports?

Je fais du surf, du snowboard et du skate pour ce qui est des sports de glisse et sinon je fais de la boxe et j’aime nager

 

Quels sont tes conseils pour avoir un bon équilibre et être en forme ?

Pour être en forme, cela passe d’abord par le sommeil et l’alimentation à mon sens. Bien dormir, manger sainement et se dépenser dans une activité physique. Oula, j’ai l’impression de parler comme une vieille ahah… A part ces conseils que l’on rabâche partout, je pense que l’important, est de faire des choses que l’on aime, le mental et la motivation de faire bien les choses viendront avec. 

Manon surfeuse, girlboss et créatrice du site Allons RiderSurfeuse – Le surf a changé ma vie !

Pourquoi as-tu choisi le surf ? Comment as-tu commencé  ?

Le surf m’a toujours attirée à tel point que je ne me souviens pas d’un jour en particulier où je me suis dis « tiens si j’essayais le surf ». Je suis originaire du Nord de la France donc là bas le surf c’était impossible. Alors j’ai attendu d’être assez grande pour partir en vacances seule. J’ai embarqué deux copines avec moi et j’ai appris en Bretagne puis dans les Landes. Je ne viens absolument pas d’une famille de surfeur et j’ai donc démarré assez tard. 

 

Qu’est ce que tu aimes dans ce sport?

La liberté ! Quand je suis au pic, je me remplis d’eau salée mais je me vide l’esprit. Je ne pense plus à rien, si ce n’est la prochaine ondulation qui me fera me lever sur l’eau. Le surf a changé ma vie. J’étais de nature un peu anxieuse et quand j’ai démarré ça m’a fait un bien fou

Puis bizarrement, j’aime aussi le fait que ça soit physique et dur. Etant sportive, je n’aime pas m’ennuyer dans un sport et trouver ça trop facile. Avec le surf, je suis servie… c’est super ingrat ahah ! Des heures de rame pour seulement quelques secondes de glisse parfois. Mais on est connecté à l’océan en permanence et ça, ça n’a pas de prix ! 

 

Qu’est-ce qui est le plus dur dans cette discipline ?

Il y a la phase de progression du début où tu n’arrives pas à passer la barre parce que ta board est trop épaisse et ne se plonge pas alors tu recules avec chaque mousse. Cette phase est assez horrible parce que tu dois avoir un mental d’acier pour ne pas abandonner. Tu vois le pic au loin mais tu as l’impression que tu ne vas jamais l’atteindre. Tu te rapproches du but mais comme tu n’es pas assez rapide, tu te prends la série suivante et tu retournes en arrière… Ça, c’est assez difficile pour les personnes qui débutent.

Puis une fois que tu as un bon niveau et que tu as enfin compris comment fonctionne l’Océan, le plus dur sont les manoeuvres… ça prend du temps une fois encore mais quand tu y arrives c’est incroyable ! Je parle du barrel ou du roller par exemple. 

 

Ton spot en France ?

Mon spot c’est le VVF ou la madrague à Anglet.

 

Un trip surf à nous conseiller ?

Hum… difficile comme question ! Je dirai une destination avec de l‘eau claire et chaude et des vagues qui ouvrent, comme le Sri Lanka par exemple.

 

Des conseils pour celles qui souhaitent débuter ?

Etre bien accompagnée ! Ne surtout pas aller seule à l’eau quand on n’y connait pas grand chose. L’Océan est dangereux, il faut avant tout, absolument apprendre à le lire.  Il faut aller surfer avec des surfeurs expérimentés et avoir confiance en vous. 

Girlboss – Il fallu beaucoup de patience et de désillusions 

Comment t’es venue l’idée de créer Allons Rider ?

Allons Rider est venu d’un constat, que l’on ne trouve pas de site dédié à la glisse féminine sur Internet. On ne trouve pas de sites qui parlent de ce qu’est réellement le surf, c’est à dire de l’eau froide et des sessions parfois compliquées. On ne trouve pas de site qui répond aux questions que peuvent avoir les surfeuses/skateuses et encore moins de site qui mettent en avant ces femmes pour leur talent plutôt que pour leur plastique. 

Les hommes prennent toute la place dans les médias, il était grand temps de leur consacrer un média où elles puissent se reconnaitre et s’inspirer. Et leur donner la parole surtout ! 

 

Peux-tu nous expliquer le concept ?

Girls are not just some ass on glossy paper. Girls can ride

 

Comment t’es tu lancée dans l’aventure ?

J’ai créé d’abord une page Facebook et un Instagram quand j’étais à Lille sous ce nom pour rassembler d’autres nanas passionnées comme moi. Puis quand je suis arrivée dans le Sud-Ouest, j’ai rencontré un mec extra, Fred, qui est devenu mon meilleur ami et c’est avec lui que j’ai monté le site et ce qui a suivi. Hey oui ! Il y a un homme dans la team 😀 

Est-ce ton travail à temps plein  ?

Aujourd’hui je pourrai presque répondre oui ! Je passe un temps fou à répondre aux mails, à écrire, chercher des idées d’articles, monter des projets, prendre des photos… C’est très prenant mais j’adore ça. Je n’ai pas l’impression de travailler… Mais je garde quand même des clients en freelance à côté pour ne pas décrocher de mon vrai métier, directrice artistique. 

 

Est-ce difficile d’en vivre ?

Oui, super difficile ! Il a fallu beaucoup de patience et de désillusion… Je n’en vie pas à 100%, loin de là, mais ça commence peu à peu avec l’arrivée du marketing d’influence. 

 

Que conseilles-tu aux filles qui souhaitent se lancer dans leur aventure ?

Je leur dirai que tout est possible à celui qui croit en son projet et ose rêver ! Rien ne laissait paraître qu’une nana du Nord qui n’a jamais touché une planche de surf à 16 ans, monterait un site de glisse et en vivrait presque aujourd’hui. Et pourtant… Alors croyez y et feu ! 

 

Que peut-on te souhaiter et souhaiter à AllonsRider dans quelques années ?

Je souhaite avant tout que les mentalités changent, parce que c’est ça mon réel combat ! Que les nanas soient vues autrement que comme des objets marketing, qu’elles aient leur place dans les skatepark et au pic. Et puis surtout, qu’elles croient elles. Parce qu’il n’y a rien de plus beau qu’une nana qui glisse. #girlscanride 

 

Un dernier conseil pour les filles qui nous lisent ?

Je veux dire aux femmes qu’elles sont incroyables, qu’elles sont belles et talentueuses ! Le féminisme est un sujet encore un peu délicat mais on y arrivera si on s’entraide toutes. 

 

Merci Manon pour ce partage inspirant entre ta façon de penser, ta motivation et ton expérience personnelle et professionnelle. Ca nous motive à nous lancer, à croire en nous et à ne rien lâcher tant que nous n’y sommes pas arrivées.

Que cela soit pour un sport comme le surf, pour une philosophie que l’on veut partager ou un projet professionnel que l’on a envie de mener à bien. Foncez les filles et croyez en vous !

Manon surfeuse, girlboss et créatrice du site Allons RiderPour retrouver Manon et suivre les aventures d’Allons Rider 

Créatrice et éditrice du blog Santa Mila Passionnée de sports de glisse et de running

3 commentaires

  • Pêche & Églantine

    Je ne connais rien au surf, à la glisse et à tout ce monde de ride et pourtant cette histoire m’inspire énormément. Chacun de tes articles témoignage est une source d’inspiration qui rebooste et motive à aller au bout de ses projets.
    Merci à toi et bravo Manon !
    Bisous,
    Pêche

  • Laure

    Merci Manon pour ton message, ça me fait plaisir que la partie portrait te plaise 🙂 ca me donne envie de continuer cette rubrique ! A très bientot, bises

Écris un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *