Rencontre avec Alvaro Onieva

Ne vous méprenez pas, Alvaro Onieva n’est pas le héros du dernier film d’Almodovar.

Alvaro est bien un héros, même une légende mais dans le monde de ceux qui s’envoient en l’air avec une board aux pieds et un kite au bout des doigts! Il est un des premiers kitesurfeurs professionnels

Je l’ai rencontré il y a quatre ans sur une plage à Tarifa, la Mecque du vent en Espagne. Cette ville est d’ailleurs incroyable pour faire du kitesurf et faire la fête, je vous la recommande! On n’y dort pas beaucoup entre les sessions kite la journée, les tapas, les chupitos et les soirées sans fin… 

Mais revenons au sujet principal : Alvaro Onieva ! Je l’ai recroisé au Brésil l’année dernière où il était venu s’entraîner et tourner des films pour sa marque de board RideClash. Entre deux caïpis et un backflip, je lui ai demandé s’il était d’accord pour nous partager son histoire et ses conseils.

Et voilà qu’un an plus tard je prends enfin le temps de vous présenter cette belle personnalité ! 

ALVARO ONIEVA // PORTRAIT

Hello Alvaro, peux tu te présenter ?

Je m’appelle Alvaro Onieva, j’ai 28 ans et ça fait un peu plus de 15 ans que je suis kitesurfeur professionnel.

Tu es une vraie légende du kitesurf. Depuis que j’ai commencé ce sport, j’ai toujours entendu parlé de toi. Comment as-tu commencé, quelle est ton histoire?

Depuis tout petit je suis dans les sports nautiques grâce à mon père. J’ai commencé par le windsurf dés huit ans ! Cinq ans plus tard, j’ai découvert le potentiel de ce nouveau sport qu’est le kitesurf avec tout ce qu’il était possible de réaliser comme figures en l’air. J’ai foncé vers le kite pour cette raison et depuis je ressens toujours la même joie que le premier jour.

SON HISTOIRE AVEC LE KITE

Comment as-tu vu l’évolution du kitesurf au cours de ces 15 dernières années ?

Je me sens chanceux d’avoir vu l’évolution phénoménale du kite, année après année et à tous les niveaux : des tricks, à l’équipement et à la venue des nombreux riders sur ce nouveau sport. Comme le kitesurf est un sport assez récent, je suis convaincu que nous allons avoir encore beaucoup d’améliorations notamment dans l’équipement et les systèmes de sécurité. Ils apporteront plus de sécurité et de confort à la navigation.

Interview avec le kitesurfeur Alvaro Onieva SantaMila

Est-ce que tu voyages beaucoup? Où rides-tu?

En général, je passe mes hivers dans les pays chauds où l’on peut avoir un vent constant et des conditions parfaites pour progresser tous les jours. Le Brésil, le Vénézuela, la République Dominicaine, Cape Town ou Maui sont mes destinations préférées.

Tu as participé à beaucoup de compétitions, combien de titres as-tu remportés?

Je ne peux pas te dire exactement le nombre mais certaines victoires ont vraiment compté pour moi comme celle de la European Championship en 2002, mes trois victoires des « Spanish Nationals« , les deux fois où j’ai remporté la troisième place au PKRA et récemment le prix de Air Style World Champion

Quel a été ton plus beau moment avec le kite ?

La première fois que j’ai décollé d’une vague avec mon kite; je me suis senti tellement libre qu’à cet instant il n’y a juste aucun mot pour décrire ce que l’on ressent!

 Interview avec le kitesurfeur Alvaro Onieva SantaMila

SA MARQUE DE BOARD RIDECLASH

Tu as lancé ta propre marque de board. Peux-tu nous en parler ?

J’ai été naturellement impliqué dans le développement de « twin tips » dés le début. A Tarifa, il y a beaucoup d’ateliers qui fabriquent eux mêmes leurs boards. Je travaillais avec l’un de ces shapers et nous avons décidé ensemble de créer la première short board twin tip de l’histoire. On a ensuite fait pas mal d’ajustements en s’inspirant d’autres boards de marques.

Quelle est la particularité de tes boards ?

Je pense que je ne suis pas la bonne personne pour répondre à cette question mais je peux me baser sur le retour que j’ai des utilisateurs.

Ils disent que mes boards sont très confortables à rider sous toutes conditions grâce à leur flex. Elles sont aussi idéales pour les gens qui ont vite mal aux genoux car l’atterrissage se fait en douceur.
Le channel « hyperflow » est aussi un peu atypique car au lieu d’être situé sur les côtés de la planche, il est au centre. Ce qui procure un départ au planning plus rapide et donne un bien meilleur contrôle pour pouvoir remonter au vent. Les atterrissages sont également beaucoup plus doux grâce au channel qui crée un effet « coussin d’air ».

Où peut-on les acheter ?

Tu peux les acheter directement en ligne sur rideclash.com 🙂

Interview avec le kitesurfeur Alvaro Onieva SantaMila

LES SPOTS OU RIDER

Est-ce que tu nous recommande Tarifa pour commencer le kitesurf? Est-ce qu’il y a de bonnes conditions ?

Tarifa a toujours été la Mecque pour les sports à vent… On a de grandes plages et très souvent des conditions parfaites avec un vent constant. Tarifa est un spot parfait pour apprendre et développer ses performances. Il doit bien une raison pour laquelle il y a tant d’écoles de kitesurf.

Quels sont pour toi les meilleurs spots de kite ?

Pour m’améliorer et gagner en technique, sans aucun doute les spots au Brésil. Pour le lifestyle, je dirais plutôt Cape Town et Tarifa bien sûr, la où je passe le plus de temps dans l’année.

Pourquoi en particulier Cape Town et Tarifa?

J’aime la variété qu’offrent ces deux places, la nature est très sauvage et authentique. Il y a quelque chose de particulier dans ces deux villes. En plus, il y a de nombreux spots différents pour rider dans toutes les conditions. C’est idéal pour préparer la saison d’entrainements. Il n’y a peu d’endroits dans le monde qui offrent un tel style de vie. 

 Interview avec le kitesurfeur Alvaro Onieva SantaMila

SES CONSEILS DE SPORTIF

As-tu toujours été sportif?

Depuis que je suis tout petit, je suis incapable de rester sans rien faire. Je me rappelle de ces journées où je pouvais faire une heure de training, trois heures de kite, deux heures de surf et finir par deux heures de skate…:)

Que pratiques-tu en plus du kitesurf?

Je pratique pas mal de sport différent mais je préfère avant-tout les sports avec des boards comme le surf, le snow ou le wake…etc

Comment restes-tu en forme?

Je reste actif ! Faire du sport tous les jours est la base pour être en forme. Il faut aussi avoir un bon équilibre alimentaire pour avoir un corps et un esprit sain et puissant.

Quelle est ta philosophie de vie ?

Je n’ai aucune philosophie en particulier car cela a toujours évolué. L’amour de l’altruisme et se concentrer sur les autres m’a toujours rendu heureux. On oublie ainsi ses propres problèmes et ça nous aide pour être en harmonie avec l’univers.

Interview avec le kitesurfeur Alvaro Onieva SantaMila

De nouveaux projets pour le futur?

Comme la nature est en constante évolution, je réfléchis constamment à faire de nouvelles choses. En plus d’être capable d’offrir une board haut de gamme au meilleur prix sur le marché, j’aimerais dans le futur changer le système des écoles de kitesurf. Je pense qu’il y a beaucoup à faire dans ce domaine.

Un conseils pour les sportives qui veulent se mettre au kitesurf ?

Cela vaut toujours la peine d’essayer quelque chose de nouveau, surtout le kitesurf.

Aujourd’hui, apprendre le kite se fait en toute sécurité et il y a peu de sports qui offrent autant de sensations et qui s’adaptent à des styles différents. Chaque année, je vois de plus en plus de filles faire du kite et c’est un super signe qu’elles AIMENT ça!

Merci Alvaro d’avoir pris le temps de répondre à nos questions et de nous avoir partager ton expérience !

Retrouvez et suivez Alvaro sur

Interview avec le kitesurfeur Alvaro Onieva SantaMila

Interview avec le kitesurfeur Alvaro Onieva SantaMila

Interview avec le kitesurfeur Alvaro Onieva SantaMila

Photos : Alvaro officiel

Créatrice et éditrice du blog Santa Mila Passionnée de sports de glisse et de running

Écris un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *