10 expériences bien-être et sportives à faire en Martinique

Les Antilles sont une superbe destination quand vous avez besoin de soleil en hiver. J’ai adoré mon séjour en Martinique. J’y suis partie pour réaliser le Raid des Alizés puis j’ai prolongé pour découvrir d’avantage le pays.

La Martinique est une île sublime et sauvage qui propose nombreuses activités pour les amoureux du sport et des activités outdoor.
Voici 10 expériences bien-être et sportives à faire en Martinique que je vous recommande.

1. Participer entre copines au Raid des Alizés

Je vous en ai parlé dans mon article précédent mais j’ai adoré cette expérience sportive, solidaire et 100% féminine.
Ne croyez pas qu’il s’agisse d’une semaine de vacances avec les copines à se la couler douce… bien loin de là !
Le Raid des Alizés c’est 5 jours de Raid avec des parcours compliqués et des épreuves très intenses.
L’objectif : se dépasser ensemble en équipe et se surpasser pour la bonne cause.
Une aventure qui vous changera à vie !

2. Découvrir la côte de Grand Anse en Kayak

Les côtes de la Martinique sont magnifiques notamment celles du Sud du côté de Grand Anse. L’eau est transparente et cristalline. Prenez un kayak et partez naviguer dans cette eau turquoise pour découvrir la côté. Vous pourrez également découvrir la grotte aux chauve-souris .

3. Parcourir le domaine de Depaz en VTT

Au pied de la majestueuse montagne Pelée, vous trouverez la célèbre distillerie de rhum « Depaz ». Ce domaine est magnifique, il est situé dans les hauteurs de la ville de Saint Pierre et possède une vue imprenable sur la mer. Nous avons eu la chance que cela soit notre lieu de campement pendant le Raid des Alizés.
Nous avons donc pu admirer tous les matins cette vue sur l’Océan et la montagne, visiter la distillerie et surtout parcourir les alentours du domaine en VTT.
Bref, je vous recommande vraiment d’aller passer du temps dans cette partie de l’île.
Si vous êtes dans le coin, profitez en pour visiter la célèbre ville de St Pierre, l’ancienne capitale de la Martinique.

4. Faire le trail de Grand Rivière dans le Nord de l’île

J’ai adoré ce trail. Je pense que ce fut l’une de mes plus belles courses tant les paysages étaient à couper le souffle.
Le parcours était assez difficile car il fait plus de 25km avec 1000m de dénivelé.
Mais le jeu en vaut vraiment la chandelle car les paysages sont incroyables ! On traverse des forêts luxuriantes, en ayant l’impression d’être au milieu de Jurassic Parc entre de longues cascades d’eau fraîche et d’immenses arbres tropicaux dont on n’aperçoit pas la cime. On traverse ensuite des petits chemins très étroits avec une vue imprenable sur des criques de sable noir et volcanique qui se découpent dans une eau vive et turquoise.

Ce parcours vous promet une expérience folle, on en prend plein la vue !
Et si vous n’êtes pas amateur de trail, vous pouvez également réaliser ce parcours en randonnée.

5. Découvrir l’écosystème d’une mangrove en kayak transparent

Je vous avoue avoir au début choisi le kayak transparent car je trouvais l’expérience originale et insolite.

Mais en rencontrant Marc, le fondateur de Fleurdo, je découvre qu’il a choisit les kayaks transparents pour une autre raison. Pour cet amoureux de l’écologie et de la nature, c’est le meilleur moyen de nous faire découvrir l’incroyable écosystème qu’est une Mangrove.

J’ai ainsi découvert que Marc est lui aussi passé par une réorientation de vie.
C’est un passionné d’énergie et de développement durable. Il a travaillé longtemps pour des grosses sociétés en Métropole mais il n’avait pas les missions qu’il avait imaginé et n’aimait plus ce qu’il faisait.
Il a donc décidé de tout quitter pour retrouver l’île de ses origines et utiliser son savoir pour faire découvrir de façon ludique les richesses de la faune et de la flore martiniquaise à travers cette sublime mangrove.
La mangrove est un endroit très particulier pour l’environnement.
C’est un refuge, un cocon pour la faune qui vient se réfugier ici pour se reproduire ou se mettre à l’abri pendant des tempêtes.
Lorsque l’on arrive dans la mangrove, on ressent cette plénitude. Tout semble paisible, calme et accueillant. On s’y sent bien.
Marc a choisit d’utiliser des kayaks transparents car ils permettent d’aller dans différents endroits sans déranger la faune ou ni abîmer la flore.

Après notre exploration, Marc nous organise un déjeuner préparé par ses soins, au milieu de ce petit paradis.
Au menu : accras maison de toute sorte, au poulet, à la morue, au poisson et il nous a même préparé de bonnes verrines de légumes et de bisque de langouste.
Tout est délicieux et on se laisse tenter par un petit punch pour finir cette sortie en beauté .

Une superbe expérience, merci Marc !

6. Explorer les fonds marins en Sea Bob

Le Sea Bob est un mini scooter sous-marin pour se déplacer sous l’eau.
L’utilisation est assez intuitive. Il ne faut que quelques minutes pour réussir à le manier et à se déplacer. Le plus difficile est d’oser plonger sous l’eau. Mais une fois cette appréhension passée, c’est le début de l’exploration sans limite.

J‘aime tellement rester sous l’eau, j’ai l’impression qu’on est dans un autre monde, calme, où l’on vole et flotte au milieu de poissons.
J’ai donc adoré avoir la capacité d’aller si profond et de rester longtemps grâce au Sea Bob. J’ai pu nager avec des poissons comme si j’étais en plongée et j’ai eu la chance de suivre des tortues.

Le seul inconvénient est que cela fait un peu de bruit, je n’ai donc pas osé me rapprocher trop près des poissons pour ne pas les déranger dans leur milieu.

Où en faire : avec Caribbeanyachting
Prix : à partir de 50€ les 30mn


7. Longer les Anses d’Arlet en Step Paddle

Le rendez-vous est sur la plage des Anses d’Arlet, où l’on retrouve Camina, une jolie martiniquaise très accueillante. Elle nous explique le fonctionnement du step paddle. Pour avancer, on pédale en enfonçant ses pieds comme sur un step. C’est avec la force des jambes que l’on avance. Pour tourner, il y a comme des freins au niveau du guidon qu’il faut actionner pour se diriger.

Sur place, je retrouve Kelly, Cécilia et Magalie de Koh-Lanta. On grimpe toutes en bikini sur notre board et c’est parti pour notre balade en step paddle sur l’eau turquoise.

C’est très drôle, j’ai l’impression d’être dans une démonstration de télé-boutique pour du fitness . J’ai l’impression de danser sur l’eau.
On sent vraiment qu’on sollicite tout le bas du corps et que ça muscle les fesses.
Et quand on voit la silhouette de rêve de Camina, on n’a pas envie de s’arrêter de pédaler.

Je ne suis pas très concentrée et à force de faire n’importe quoi, je me retrouve la dernière de la promenade et tout le monde m’attend.
Après 5/10 mn d’adaptation, nous partons à la découverte d’Anse d’Arlet. La côté est sublime entre la couleur de l’eau translucide et turquoise qui tranche avec cette belle couleur ocre des falaises .
On avance à notre rythme, on admire le paysage tout en s’amusant (et en musclant notre popotin of course ;))

J’ai trouvé ce concept très sympa, le paddle est un super moyen pour découvrir et longer de belles cotes. Cela permet vraiment d’être au contact de la nature et de se rapprocher des côtes au maximum.
Le fait que cela soit un step paddle plutôt qu’un paddle classique ajoute quelque chose de plus fun et ludique à cette promenade.

Un concept à faire entre copains ou en famille, et en plus Camina est une super guide ☺️

Où en faire : avec CaminAgua Step Paddle

8. Méditer et faire du Se Yoga en pleine nature au bord de la rivière

« SE » signifie Destin, Conscience et Réflexion en langue fongbe.

Le SE Yoga est un yoga doux, énergétique et méditatif, un mélange libre de différentes formes de Yoga. Il s’inspire du Yoga Africain et Kémétique (Egyptien), avec des postures complémentaires inspirée du Yoga Indien, le Hatha Yoga.
Le SE Yoga est profondément connecté à la nature et aux 5 Éléments, c’est la raison pour laquelle Sylvia, la fondatrice, l’enseigne en plein air, au contact de la nature.
Elle le pratique au bord de la rivière car ce site est idyllique, serein et magique. Pour Sylvia, l’eau est un puissant élément de guérison.
« Quand on arrive là, la première chose qui capte notre attention est le ruissellement de l’eau, le chant de la rivière. L’eau nettoie, purifie, clarifie, notre corps physique mais également le mental. C’est la raison pour laquelle j’associe autant que possible les pratiques de bien-être holistique à la pratique corporelle du Yoga, avec des bains de plantes et autres rituels. »

9. Prendre un bain énergétique dans la rivière

L’expérience complète de SE Yoga nous invite après la séance de yoga à réaliser un bain énergétique dans la rivière.
C’est un rituel qui permet de se laver et de se débarrasser des mauvaises énergies pour repartir sur de bonnes ondes.

Après la séance, nous avons donc préparé le bain, en broyant avec nos mains les feuilles de glycéria. Dés le début de ce process, Sylvia m’explique qu’il faut que je porte une attention en préparant ce bain.

« Les feuilles de glycéria permettent de soigner la peau et l’eau est  le médicament qui apporte purification et rétablissement de la paix. C’est une occasion de se libérer des énergies qui nuisent à la manifestation de son objectif. Un rituel de l’eau peut également ouvrir notre esprit à la guérison et à la vie en tant qu’êtres pacifiques. »

J’ai adoré ce moment, que cela soit pendant la séance de yoga ou pendant le bain, le temps n’a pas arrêté de changer entre pluie et rayons de soleil intenses. Cela a rendu étrangement ce moment encore plus magique. Ce fut une belle expérience entre spiritualité et nature.
J’en suis repartie apaisée et ressourcée. Merci Sylvia.

Toutes les infos sur le site de Sylvia : sylviadesroses.com/seyoga

10. Surfer à Tartane

Tartane, ce petit bout de paradis, si loin mais si magique … j’ai adoré cette partie de l’île.

Notre logement était malheureusement à l’opposé de ce lieu et nous avions un programme bien rempli.
A chaque fois que nous sommes arrivés sur place, il était plus de 16h et il était trop tard pour louer une board pour surfer car le soleil se couche très tôt en Martinique vers 17h30.

Nous avons tenté l’aventure 2 fois sans succès. Alors nous avons juste profité de notre passage pour découvrir le spot, se poser sur la plage et admirer le show des surfeurs.

Tartane est un endroit comme je les aime, un peu reculé de tout, sauvage avec très peu de commerces, juste des étendues d’eau, de forêts tropicales et de petites cabanes.

Les deux fois où nous sommes venus, il y avait de très bonnes surfeuses dans l’eau. Vous en verrez d’ailleurs une dans la vidéo (et non, ce n’est pas malheureusement pas moi, même si j’aurai adoré vous faire croire que je ride comme une pro et avec style 🙈)

On nous avait également conseillé un endroit très sympa pour déjeuner sur une petite plage : le Coco Beach Café.
Malheureusement, c’était fermé car nous étions en saison creuse et en début de semaine.

En étant sur place, j’ai repéré deux adresses qui avaient l’air sympa pour dormir avec vue sur les spots.
Par contre, je ne les ai pas testées, donc je ne peux pas vous donner un avis dessus.


Découvrez en vidéo ces 10 expériences insolites

Côté hébergements

Près de l’aéroport, à petits prix et au bord de l’Océan chez Karribea Sainte Luce.
Un hôtel assez simple mais avec un emplacement à côté de la mer. Nous avons passé deux nuits avant de repartir à l’aéroport dans cet établissement. Nous avons une chambre assez récente avec vue sur la mer et une jolie piscine.


En famille, Pierre et Vacances au club de Sainte Luce


En amoureux pour se faire plaisir :
Sphair de Lune ou le Domaine des bulles pour une nuit insolite dans une bulle au milieu de la nature
French Coco, de sublimes suites pas très loin du spot de surf de Tartane

 

Louez votre appartement pour être comme à la maison avec Sportihome
Un super concept dont je vous parle dans cet article Sportihome, le Airbnb des sportifs.

 

Un immense merci à North Communication, l’agence qui m’a accompagnée sur ce projet, à l’office de tourisme de la Martinique pour leur accueil et leurs bonnes adresses et à Sarah de la conciergerie Sweet Carribean Holiday. Si vous avez le moindre besoin lors de votre voyage, elle vous trouvera toujours une solution (hôtel, voiture, activités…)

Un immense merci également à Gauthier Graffeuille, mon talentueux et patient photographe qui m’a accompagnée durant tout ce séjour. D’ailleurs, si vous cherchez un photographe en freelance, je vous le recommande mille fois !
Et à Théo Soenen pour le montage de la vidéo !


Cet article vous a plu ? Enregistrez l’image ci-dessous dans votre tableau Pinterest pour garder les bonnes adresses avec vous <3

Créatrice et éditrice du blog Santa Mila Passionnée de sports de glisse et de running

Écris un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *